La Vallée de la Mort (Death Valley NP)

Uncategorized

La Vallée de la Mort, ou Death Valley National Park, est le plus grand parc national des Etats-Unis devant Yellowstone (hors Alaska). Elle est située en Californie sur un des sillons les plus profonds de l’hémisphère nord qui s’enfonce à 86 m sous le niveau de la mer.

Le parc tient son nom d’un pionnier rescapé de l’expédition de 1849 et qui aurait dit, exténué, en quittant la vallée  : “Goodbye, Death Valley”.


Quand y aller ?

Pour bien pouvoir profiter d’un séjour dans la Vallée de la Mort ou Death Valley National Park, mieux vaut y aller entre mi-octobre et mi-avril. Les températures sont agréables et permettent de faire les nombreuses randonnées que propose le parc. A noter, l’humidité de l’air étant quasiment nulle tout au long de l’année, il est vivement recommandé de se balader avec sa bouteille d’eau…

De novembre à février, les nuits sont fraîches mais la lumière est superbe.

De mars à avril, c’est le printemps… même dans la Vallée de la Mort ! La vallée se couvre de petites fleurs sauvages pour un spectacle des plus jolis.

L’été, dans la Vallée de la Mort, est comme son nom l’indique mortel… ou du moins caniculaire ! Il n’est pas rare d’avoir des températures dépassant les 45°C. La Vallée de la Mort détient d’ailleurs le record de chaleur des Etats-Unis avec 57°C enregistrés le 10 juillet 1913. De mi-avril à mi-octobre, les rangers du Visitor Center déconseillent d’ailleurs de randonner entre 10h et 17h… Tout est dit.


Qu’y faire ?

De la rando et des photos ! Voilà, pour faire très bref, les deux activités phare offertes par le parc.

Les endroits à ne pas manquer :

1/ Près de Furnace Creek :

furnace

  • Dante’s View : promontoire situé à plus de 1500m d’altitude qui domine une grande partie de la vallée (notamment au lever du soleil). Un petit chemin de crête, très escarpé, permet de dominer entièrement la vallée de 1669m de haut.
  • Twenty Mule Team Canyon : boucle en sens unique à travers les roches, à faire en voiture.

24112016-24112016-IMG_1327 24112016-24112016-IMG_1358

  • Zabriskie Point : y aller au lever ou au coucher du soleil pour les lumières magnifiques. Plusieurs chemins de randonnée sont disponibles dont le magnifique Badland loop (4.4 km).

Golden-Canyon-Gower-Gulch-Badlands-Handout-Map_Page_224112016-24112016-IMG_1753

 

  • Golden Canyon : couleurs magnifiques en début de matinée ou en fin de journée. Randonnée de 4.8 km jusqu’à la Red Cathedral.
  • Artist’s drive : boucle d’une quinzaine de km en sens unique à faire en voiture et plutôt en fin de journée. Les couleurs des roches forment une véritable palette de peintre.
  • Natural Bridge Canyon : petite randonnée dans un étroit canyon, on passe sous un pont naturel percé dans la roche.

24112016-24112016-IMG_1614 24112016-24112016-IMG_1602

  • Badwater : voici le point le plus bas des Etats-Unis à 86m au dessous du niveau de la mer. Paysage impressionnant de salants gaufrés, résidus d’un immense lac qui recouvrait la vallée il y a fort longtemps.

24112016-24112016-IMG_1437 24112016-24112016-IMG_1428

2/ Près de Stovepipe Wells :

Stovepipe

  • Mesquite Flat Sand Dunes : un des paysages voire LE paysage le plus impressionnant de la vallée. Ces dunes de sable blanc sont l’oeuvre des vents qui se rencontrent à ce point précis de la vallée. Encore une fois, lumière magnifique au lever et au coucher du soleil, ou lors des nuits de pleine lune.

25112016-25112016-IMG_2109 25112016-25112016-IMG_2056

  • Mosaic Canyon : canyon étroit composé de roches polies comme du marbres. Au bout du canyon, un petit sentier est, difficilement – même très difficilement -, accessible et permet de continuer la balade en file indienne sur près de 3km.
  • Titus Canyon : piste d’environ 40 km au milieu des montagnes.

3/ Près de Scotty’s Castle

  • Scotty’s Castle : chateau loufoque construit par le milliardaire Johnson au début du XXe siècle. Le chateau est fermé jusqu’en 2020 suite à des inondations.
  • Ubehebe Crater : impressionnant cratère avec une cuvette large de 800m et profonde de 180m.
  • Racetrack Valley : de grandes traces, telles des empreintes de roues de voiture, marquent le sol sans qu’aucun véhicule ne soit passé par là. Il s’agit, en fait, de gros blocs de pierre qui ont roulé sur le sol, poussés par les vents.

Où loger ?

De mi-octobre à mi avril, il est possible de camper dans la Vallée. Il existe une dizaine de campings disséminés dans le parc. Le Furnace Creek Camping accepte les réservations, les autres fonctionnent sur le mode “First come, first serve”.

Outre les campings, il existe 3 hôtels à l’intérieur du parc. 3 hôtels… donc les réservations sont donc vivement conseillées !

Deux hôtels sont situés à Furnace Creek, véritable oasis en plein milieu du désert :

– Furnace Creek Inn : hôtel chic et charmant, ouvert en 1927 et situé au milieu de 1500 palmiers-dattiers.

– Furnace Creek Ranch Resort : complexe hôtelier parfait pour les familles. Le ranch est un véritable petit village avec restaurants, bars, poste, laverie, ATM, musée, station service, terrain de jeux pour les enfants… En prime, une grande piscine naturellement alimentée par une source d’eau chaude à 29°C. La piscine est ouverte jusqu’à 23h, ce qui est un pur bonheur après une journée de randonnée ! Le ranch propose divers activités : randonnées à cheval, balades en VTT, tennis et … golf… no comment!

Le troisième hôtel est situé à Stovepipe Wells en face des dunes. Il s’agit du premier hôtel construit dans la vallée en 1926. Il doit son nom à un tuyau de poêle planté par un pionnier pour indiquer une source d’eau. L’hôtel est doté d’une petite piscine et est entouré de deux restaurants, d’un general store avec station service et d’une petite boutique de souvenirs.

Bon voyage !

 

Photos : Florian Decaux

Ajouté par Claire Decaux, jeudi 2 novembre 2017