Tell me a French story, la nouvelle aventure de Mathilde

Uncategorized

tell me

Mathilde est arrivée à Chicago en février 2017 et depuis le mois de juin, elle a lancé Tell me a French Story. French in Chicago l’a rencontrée et interviewée.

Mathilde, peux-tu nous expliquer en quelques lignes le concept et comment t’es venue l’idée ?

L’idée de Tell me a French story est née d’une proposition qu’une boutique m’a faite de reprendre un story time existant en français. Au début, je voulais essentiellement lire des histoires et petit à petit le concept s’est affiné, maintenant, à partir d’un thème défini (la mer, la nature, le dodo, les voyages…), nous lisons quelques histoires, chantons des chansons et faisons quelques jeux. C’est un moment de partage et de communication en langue française, ludique et accessible même pour des petits anglophones.

Qu’est ce qui t’étonne le plus lors des séances de lecture ? Aurais-tu une petite anecdote à nous raconter ?

Je suis toujours étonnée de l’intelligence des enfants, leur sagacité et leur bonne humeur. Chaque séance, j’ai des petits qui reviennent et qui connaissent bien Tell me a French story, mais aussi des nouveaux. Et chaque fois, tous âges confondus, je suis époustouflée par leurs interventions, leurs questions, leur imaginaire. La semaine dernière j’ai fait une séance sur les animaux domestiques. J’avais organisé un jeu qui consistait à ranger, dans deux paniers différents, des peluches : animaux domestiques et animaux sauvages. J’avais mis un piège dans le lot : un dinosaure. Une petite fille, haute comme trois pommes m’a regardé avec un air incrédule et m’a dit : mais Mathilde celui-là il faut le ramener au musée ! J’ai été très émue de sa vivacité.

Ton coeur de cible est essentiellement américain, y a t’il des familles françaises qui viennent à tes séances ?

Trois types de participants viennent à mes séances : des américains sans aucun lien avec la France ou la langue française mais qui souhaitent introduire une langue dès le plus jeune âge ; des enfants issus de couples bilingues qui veulent que le français prenne une plus grande part dans le quotidien de leur enfant ; et des enfants purement francophones. Concernant ce dernier groupe, même si les parents sont totalement capables par eux-mêmes de lire en français et chanter dans cette langue, ils me disent venir car c’est une manière d’avoir de nouvelles idées, de faire une activité sociabilisante et ludique. Tout parent a déjà remarqué qu’il est parfois difficile de lire un livre à son enfant jusqu’au bout. Le fait de le faire en groupe et d’avoir des éléments qu’on n’utilise pas à la maison permet de capter l’attention des petits.

Quels sont tes projets à venir ? 

J’aimerais beaucoup continuer à faire grandir Tell me a French story, avoir plus d’endroits qui m’accueillent et développer ce concept en partenariat avec d’autres, qui sait!

Où peut-on te retrouver ? et quels sont les ateliers les plus pertinents pour des petits Frenchies ?

J’ai pour l’instant un certain nombre de cours disponibles toutes les semaines et d’autres à venir :

Jeudi à 16h15 (en anglais) à Third Coast Family and Birth – 2624 W. Fullerton Ave

Vendredi à 10h30 (en français) à Sprout San Francisco – 1943 W. Division St

Samedi à 10h45 (en français) à l’Alliance française – 810 N. Dearborn St

D’autres cours sont en préparation, toutes les informations sont disponibles sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/storytimeinfrench/?ref=aymt_homepage_panel ou sur instagram : Tell_me_a_French_story

Merci beaucoup Mathilde !

Ajouté par Claire Decaux, vendredi 8 septembre 2017