Thanksgiving, fête traditionnelle

Uncategorized

Thanksgiving-Day

Thanksgiving est une fête célébrée, tous les ans, le quatrième jeudi de novembre aux Etas-unis, et le deuxième lundi d’octobre au Canada.

Thanksgiving, qui signifie “action de grâce” est un jour de fête durant lequel on rend grâce, on remercie, pour les bonheurs que l’on a pu recevoir durant l’année. Cette fête est une des plus importantes aux Etats-Unis au même titre que le 4 juillet, jour de la fête nationale (Independance day).


Un peu d’histoire…

Historiquement, Thanksgiving était un jour de fête chrétienne durant lequel on remerciait Dieu, par des réjouissances et par des prières, d’avoir permis aux premiers colons venus d’Angleterre de s’installer sur le sol américain grâce à des récoltes abondantes. Les premières Actions de grâce étaient donc des fêtes de la moisson destinées à remercier Dieu pour des récoltes abondantes. C’est pourquoi Thanksgiving est célébré à la fin de l’automne, après la rentrée des récoltes.

Tout a donc commencé le 6 septembre 1620, quand les premiers pèlerins puritains britanniques embarquèrent à bord du Mayflower, à destination de la Virginie. Après avoir accosté à Cap Cod en novembre et exploré la région, une centaine de colons s’installèrent un peu plus au Nord et fondèrent la ville de Plymouth, Massachusetts. Les puritains ne connaissaient pas bien le territoire et le climat de ce nouveau pays où il leur fallait vivre. Ce peuple très religieux et très pieux n’était pas très habile avec le travail de la terre et leurs premières récoltes de fruits et légumes furent loin d’être exceptionnelles. Le premier hiver fut également particulièrement rigoureux et la moitié des colons ne survécurent pas.

Mais au printemps suivant, les autochtones de la région, des Indiens Wampanoag qui savaient très bien cultiver la terre, leur offrirent de la nourriture et leur apprirent à pêcher, chasser et cultiver du maïs.

A l’automne suivant, en novembre 1621, le gouverneur William Bradford décréta trois jours de prière et de fête pour célébrer la première récolte. Des dindes sauvages et des pigeons furent servis à cette occasion.

La coutume de l’Action de grâce se répandit ensuite de Plymouth vers d’autres colonies de la Nouvelle-Angleterre. En 1830, l’Etat de New York instaura un jour d’Action de grâce. D’autres Etats du nord adoptèrent cette fête mais il fallut attendre 1863 pour que le président Lincoln décrète le dernier jeudi du mois de novembre “jour de remerciements et d’éloges à Dieu”.

La première parade dédiée est organisée à New York en 1924 par les magasins Macy’s. Il s’agit de la plus grade parade rassemblant plus de 3 millions de spectateurs.

Le jour de l’Action de grâce célébré le quatrième jeudi de novembre est devenu un jour férié légal en 1941 : c’est aujourd’hui l’une des journées les plus chômées aux Etats-Unis.

Le lendemain de Thanksgiving marque également le début de la période des achats de Noël : c’est le Black Friday !


Comment célébrer Thanksgiving de nos jours ?

Le jeudi de Thanskgiving, les Américains se réunissent en famille pour partager le traditionnel repas.

Le repas est traditionnellement composé d’une dinde farcie (animal découvert par les premiers colons Européens dans le Nouveau Monde) servie avec une sauce aux airelles (canneberges) et de la purée de patates douces, et d’une tarte à la citrouille  (pumpkin pie”), d’une tarte à la noix de pécan (“pecan pie”) et d’une tarte aux pommes (“apple pie”) en dessert.

 Petite anecdote : chaque année, la veille de Thanksgiving, le président des États-Unis gracie officiellement une dinde vivante lors d’une cérémonie télévisée. L’animal en question n’est donc pas consommé cette année-là, à la différence de dizaines de milliers de ses congénères. Bien joué, petite dinde !

 

Sources : Wikipedia

 

Ajouté par Claire Decaux, jeudi 2 novembre 2017